Marketing comportemental et ciblage

14 conseils de marketing psychologique pour le contrôle de l’esprit du client

marketing psychologique

Pendant des siècles, les gens ont été obsédés par l’idée du contrôle de l’esprit.

Dans les arts psychologiques, les films et la littérature à travers le temps, les gens aiment l’idée de pouvoir contrôler d’autres personnes. Le truc, c’est que ce n’est pas si farfelu que ça !

Le contrôle de l’esprit n’est pas une question de magie, de vieux secrets anciens ou de contrôle par des super-héros comme le Professeur X. Le contrôle de l’esprit est rendu réel par des pratiques tangibles appelées : Mmarketing &amp ; Psychologie. 

Le cœur d’un marketing réussi est de comprendre comment et pourquoi les gens pensent et agissent comme ils le font. Malheureusement, le comportement humain n’est pas toujours cohérent ou rationnel en raison des personnes qui ont leurs propres bizarreries, mais heureusement pour vous, la psychologie est de votre côté !

Dans cet article, nous allons passer en revue 14 conseils de marketing basés sur la psychologie que vous pouvez utiliser pour améliorer les résultats de vos campagnes dès aujourd’hui !

Conseils de marketing basés sur la psychologie

Comprendre certains principes clés de la psychologie peut faire passer votre marketing de bon à incroyable, car vous pouvez comprendre pourquoi le contenu peut être convaincant pour un public cible.

Donc, pour vous aider à attirer, connecter et convertir plus de personnes avec votre marketing, jetons un coup d’œil à quelques conseils de marketing prouvés par la psychologie que vous pouvez essayer pour améliorer vos efforts de marketing !

1. Les miroirs des gens

Si une chose est vraie à l’ère du numérique, c’est que les émotions se déchaînent sur les médias sociaux.

Si vous êtes sur Facebook, il est facile de voir que les gens partagent publiquement des réponses émotionnelles, voire parfois s’envolent à cause de quelque chose qu’ils ont lu/surveillé. En substance, nous avons ouvert la « boîte de Pandore » remplie d’émotions!

Ce qui est assez curieux, c’est que les flux sont pleins de sentiments « reflétés » selon la psychologie. Il a constaté que les gens reflètent les émotions positives ou négatives que leurs amis expriment dans leurs posts – le tout sans l’aide de signaux non verbaux.

Flippant, non ?

En fait, les ingénieurs de Facebook ont modifié ce que 600 000 utilisateurs voyaient dans leur fil d’actualité de sorte qu’ils voyaient plus de publications exprimant des émotions positives, tandis que d’autres voyaient plus de publications véhiculant des sentiments négatifs. Résultat : les gens réagissaient réellement aux émotions qu’ils voyaient. Ceux qui ont vu plus de posts « positifs » ont réagi de manière plus positive, tandis que ceux qui ont vu plus de posts « négatifs » ont réagi avec des sentiments négatifs de leur propre chef.

Les chercheurs ont appelé cet effet une « contagion émotionnelle », car ils prétendent montrer que les mots des amis sur notre fil d’actualité Facebook ont directement affecté notre propre humeur.

Donc, si vous faites en sorte qu’une personne réagisse d’une certaine manière… il est fort probable que vous fassiez en sorte que ses amis ressentent la même chose !

2. Le Jingle Jam

Vous avez déjà traversé votre journée avec une chanson coincée dans votre tête ? Avez-vous déjà entendu ou regardé une publicité dont vous vous souvenez encore du jingle ? Si c’est le cas, vous avez une astuce marketing que vous pouvez utiliser pour les clients !

Les publicités commerciales sont excellentes pour créer des jingles et du contenu sonore pour que vous vous souveniez de la marque.

Prenez par exemple JG Wentworth 877-CashNOW ! (Sérieusement, je ne peux pas oublier cette publicité, ni le numéro).

Leur publicité mettait en scène un chanteur d’opéra qui chantait un jingle très convaincant qui vous donnera à jamais envie de GET-CASH-NOW.

En décomposant cette psychologie, on peut remonter à la célèbre expérience des chiens de Pavlov mettant en évidence le phénomène du conditionnement classique. Pavlov faisait sonner une cloche, servait de la viande à son chien, mesurait la quantité de salivation, et répétait l’opération. Après plusieurs essais, il a constaté que même s’il sonnait une cloche et ne servait pas de viande à son chien, celui-ci salivait quand même. Son chien avait créé une association apprise entre la sonnerie de la cloche et le fait d’être servi avec de la viande.

Nous, en tant qu’humains, pouvons également être conditionnés de manière classique. Si vous, en tant que marketeur, pouvez créer un jingle qui reste dans la tête de tout le monde et crée une association apprise entre le jingle et votre marque, alors vous êtes en or.

BAH-BAH-BAH-BAH-BAH…WE’RE LOVIN IT!

3. La psychologie des couleurs

Psychologie des couleurs : l’étude des teintes comme déterminant du comportement humain (oui, ça existe). La psychologie des couleurs en lien avec la persuasion est l’un des aspects les plus intéressants – et les plus controversés – du marketing.

Certaines personnes prétendent qu’elle a de l’importance, et d’autres remettent vraiment en question son pouvoir sur les gens. Mais puisque la couleur est une partie essentielle de la façon dont nous faisons l’expérience du monde, nous,, affirmons qu’elle a de l’importance – en particulier lorsqu’il s’agit d’optimisation de la conversion !

La couleur joue un rôle énorme dans notre prise de décision subconsciente et beaucoup de gens et de marques revendiquent des généralités sur la couleur comme :

  • Le jaune est destiné aux « lèche-vitrines » d’Internet
  • Le rouge crée une émotion d’urgence
  • Le bleu favorise la confiance
  • L’orange fonctionne mieux pour les call-to-actions
  • Le rose est pour les dames
  • Le noir est vu comme cher ou pour le luxe
  • Le violet calme les gens
  • Le rouge, l’orange, le noir et le bleu clair sont pour les acheteurs impulsifs
  • Le bleu foncé et la sarcelle sont pour les acheteurs raisonnables
  • Le rose, le rose et le bleu très clair sont pour les acheteurs « normaux », les gars et les filles entre l’impulsion et le budget
  • Les hommes aiment les teintes vives &ampes
  • Les femmes aiment les teintes douces &amp ; apaisantes

Mais selon notre expérience, le caractère unique de la couleur et son contraste par rapport au reste de votre site est ce qui produit vraiment des résultats. Si vous voulez savoir quelles sont les meilleures couleurs à utiliser pour votre public cible, nous vous disons des tester. Ne croyez pas à 100% les normes de l’industrie, votre entreprise est unique tout comme le sont vos clients.

Si vous voulez aussi une astuce de pro, Adobe a une roue de couleur étonnante qui peut vous aider à choisir des palettes de couleurs harmonieuses complémentaires, monochromes ou composées ! Consultez-la ici !

4. Le sentiment de FOMO

Peu importe le contrôle que vous pensez avoir, la plupart des gens font des achats impulsifs.

Combien de fois avez-vous été contraint d’acheter quelque chose parce qu’il n’en restait que très peu ? Personne ne veut passer à côté ! Qu’il s’agisse des kits de lèvres Kylie qui s’envolent des étagères ou de s’inscrire à ces maudites courses de 5 km avec vos amis qui exigent que vous vous inscriviez aux dates de préinscription, nous ne voulons tous pas passer à côté !

Selon la recherche psychologique, le cerveau « reptilien » (le néocortex) s’exprime dans : les tendances obsessionnelles-compulsives des gens, la réaction de fuite ou de combat et les actions que les gens entreprennent en réponse aux urgences. Ce sont précisément ces facteurs qui inspirent les achats impulsifs. Il s’agit également d’une simple perception de la rareté !

Donc, en tant qu’entreprise, vous pouvez capitaliser sur le phénomène des « achats impulsifs » en demandant aux clients:

  • Achetez maintenant !
  • L’acheter maintenant!
  • Montrer maintenant !
  • VISUALISER MAINTENANT!
  • L’obtenir maintenant !
  • SUBSCRIRE AUJOURD’HUI!

La rareté et le sentiment de FOMO sont de puissants facteurs de motivation ! Utilisez-les en proposant des articles en édition limitée, des commandes numérotées limitées ou en fixant des dates limites !

5. Le design subtil

Parfois, les gens n’aiment pas le branding lourd, cela les rebute car à notre époque, les gens ne veulent pas qu’on leur vende. C’est pourquoi les messages subtils et subliminaux peuvent être un moyen fort de connecter votre marque au cerveau du client.

Un exemple fantastique de cela est FedEx.

Le logo de FedEx semble à première vue simple et direct, cependant, si vous regardez l’espace blanc entre le « E » et le « x », vous pouvez voir une flèche orientée vers la droite. Cette flèche « cachée » était destinée à être un symbole subliminal de rapidité et de précision.

Tout comme FedEx et toute une série d’autres marques, vous pouvez utiliser des messages subliminaux forts pour connecter les idées de votre marque de manière créative avec vos clients. Les messages supraliminaires et subliminaux agissent de la même manière sur le cerveau : Ils influencent le subconscient.

Les messages subliminaux et supraliminaux influencent les achats et la créativité et peuvent même modifier les comportements sur le lieu de travail. Donc, en tant qu’entreprise, cherchez des moyens de promouvoir les idées, l’image de marque et les messages par le biais de sons, d’odeurs, de design ou d’autres moyens « inaperçus » qui permettent aux gens de faire le lien

Les messages supraliminaux et subliminaux ont la même influence sur le cerveau.

6. L’état d’esprit de vente

Tout le monde aime une bonne vente, mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi il est difficile d’y résister ? Surtout dans votre magasin préféré ?

En psychologie, il existe une théorie appelée ancrage qui stipule que les gens fondent leurs décisions sur la première information qu’ils reçoivent. Un exemple étonnant de cela est celui qui a cette théorie jusqu’à la science !

Typiquement, leurs bougies à trois mèches partent à 25 euros, mais une fois par lune bleue, ils font tomber ces bougies adorées à 12,95 euros (c’est en train de se produire en ce moment même).

Les gens sont extatiques parce qu’ils ont fait une folle bonne affaire ! Comparez cela à quelqu’un qui vient d’obtenir un jean à 10 euros sans avoir un prix de base auquel le comparer…pas aussi épanouissant.

Pour les marketeurs, l’ancrage est important à connaître, surtout si jamais vous organisez une vente. Vous voudrez indiquer clairement le prix initial du produit (il s’agit de « fixer » le prix d’ancrage), puis afficher le prix de vente juste à côté. Vous pouvez même indiquer le pourcentage de réduction dont bénéficieront vos clients lors de la vente. Tout est dans le visuel !

7. Le confort de la constance

Nous sommes des créatures d’habitude, donc la cohérence est quelque chose à laquelle nous répondons tous. En fait, une étude de Princeton a demandé aux gens s’ils se porteraient volontaires pour aider Cancer Society. Parmi ceux qui ont reçu un appel à froid, 4 % ont accepté. Un deuxième groupe a été appelé quelques jours auparavant et on lui a demandé s’il se porterait hypothétiquement volontaire pour Cancer Society. Lorsque la demande réelle est arrivée plus tard, 31 pour cent ont accepté.

Comme pour les appels téléphoniques, les gens apprécient la cohérence de l’expérience et des visuels.

Développer une marque et une expérience visuelle forte avec votre entreprise est essentiel pour vous démarquer de vos concurrents.

Comment ?

Les clients ont besoin de cette expérience de confiance qu’ils sauront, verront et ressentiront de la même manière à travers toutes ces interactions ! Une marque constante est importante car :

  • Une marque constante a l’air plus professionnelle que celle qui part dans tous les sens avec son marketing.
  • Lorsque vous restez cohérent, les gens voient que vous avez créé quelque chose, et pas seulement quelque chose que vous avez créé à des fins de marketing ou de promotion.
  • Les clients et les consommateurs sont plus susceptibles de faire confiance à une entreprise qui présente une image de marque professionnelle, authentique et claire.

Un exemple de cela est une Instagrammeuse incroyablement populaire qui est un merveilleux exemple de cohérence visuelle sur toutes ses plateformes professionnelles. Son image de marque est incroyablement jeune, amusante et ludique, ce qui attire les clients et les personnes qui apprécient son style. Son public cible peut avoir confiance dans le fait qu’elle apportera la même voix dans son contenu, ses visuels et ses expériences.

Ses images féminines, le plus souvent centrées sur des fonds roses, sont tellement identifiables que vous savez que c’est elle dès qu’elle apparaît dans votre flux (mettant généralement en scène quelque chose de duveteux, d’inspiré des licornes ou de pastel). Ses associations de couleurs et de silhouettes sont tellement accrocheuses !

La cohérence ne signifie pas que vous devez poster exactement la même chose encore et encore. Votre public se désintéressera rapidement sans variété ! Ce qui fonctionnera, c’est d’avoir une sélection de couleurs, de thèmes et d’idées qui s’intègrent tous dans une marque.

La cohérence ne signifie pas que vous devez afficher exactement la même chose.

En étant cohérent, vos clients seront en mesure de repérer rapidement vos posts commerciaux, pourront les traiter et se sentiront en sécurité en sachant que vous êtes cohérent sur toutes vos plateformes, ce qui entraîne moins de friction.

conseil marketing

8. La nécessité des images

Savez-vous que les gens se souviennent de 80% de ce qu’ils voient, et de seulement 20% de ce qu’ils lisent ? Le pouvoir d’une image est difficile à ignorer, et si vous n’incluez pas de superbes images de vos produits sur votre site de commerce électronique, vous pourriez manquer de sérieuses ventes.

Vous ne me croyez pas ? Regardez ces statistiques :

  • « 38% des personnes quitteront un site web si elles trouvent la mise en page peu attrayante ou difficile à naviguer »
  • « Étant donné 15 minutes pour consommer du contenu, deux tiers des personnes préfèrent lire quelque chose de joliment conçu que quelque chose d’ordinaire »
  • « Google : 53% des utilisateurs mobiles abandonnent les sites qui prennent plus de 3 secondes à charger »

Faites tout ce qui est possible pour amplifier votre contenu visuel, créez des images de produits puissantes et des images en frontload au sein de votre site web. Les sites ayant un impact visuel puissant connaissent un plus grand succès commercial.

Un exemple génial est celui de Bryan Anthony Jewelry. Ils ont créé une magnifique annonce sponsorisant leur ligne de mariage sur Pinterest. Ce qui est étonnant à propos de cette annonce :

Il s’agit d’une publicité de qualité.

  • Photographie de qualité
  • Stylisée pour le public cible
  • L’utilisation de la ligne de collier vous conduit à la copie de l’annonce
  • Copie publicitaire limitée
  • Bouton d’appel à l’action clair

Cette annonce fait beaucoup de « parler » car un client peut voir un magnifique collier de demoiselle d’honneur dans lequel il peut imaginer sa fête de mariage. Comme cette photo, les photos de style de vie dans votre contenu commercial sont les photos qui contribuent à inspirer vos clients à acheter et à leur donner l’impression qu’ils ont « besoin » d’avoir le produit dans leur propre vie personnelle.

Je les appelle les « Steve Irwin » de la photographie de produits parce que vous mettez en valeur vos produits dans leur habitat naturel – la façon dont ils sont destinés à être utilisés/à être regardés.

En plus de la publicité, Bryan Anthony continue d’utiliser des photographies de style de vie fortes pour vendre leurs produits aux clients avec peu de texte tout au long de leur expérience de la marque.

Comme eux et de nombreuses autres entreprises, ne perdez pas vos clients avec trop de texte ! Nous vivons dans un monde chargé visuellement, alors ne passez pas à côté !

9. L’exposition en série

La théorie de l’exposition en série stipule que plus les gens voient quelque chose, plus ils vont l’aimer.

L’exposition est tout.

Je peux personnellement en témoigner. Lorsque les jeans moulants sont devenus une chose en 2002… j’ai juré que je n’abandonnerais jamais mes pantalons à clochettes, mais bien sûr, nous savons tous que j’ai fini par le faire… comment et pourquoi cela s’est-il produit ?

Apparemment, le simple fait d’une exposition répétée déclenche automatiquement une association positive dans notre cerveau. Rapporte : « Plus nous sommes exposés à un stimulus, plus nous aurons tendance à l’aimer. Les choses se développent sur nous et nous acquérons des goûts pour les choses avec le temps et l’exposition répétée. »

La familiarité augmente notre probabilité de nous adapter et d’aimer quelque chose.

Alors, comment pouvez-vous faire en sorte que cela fonctionne ? Gardez votre entreprise devant le cerveau de vos clients potentiels ! Des publicités régulières, le reciblage et la communication par e-mail sont d’excellents moyens pour vous de promouvoir des associations positives. Assurez-vous de trouver le bon équilibre, cependant, car vous ne voulez pas sursaturer !

10. Le pouvoir du choix

Les clients potentiels sont bien souvent comme des enfants de trois ans : ils veulent de l’indépendance !

En transférant le pouvoir au client et en mettant en avant son choix personnel, les marques ouvrent la porte à une relation plus démocratique qui s’avérera durable. Une clé importante à retenir est que, lorsqu’il s’agit de ce que vous présentez, trop d’options peuvent être une mauvaise chose.

Selon une étude de Stanford, il y a un moment où les choix commencent réellement à démotiver. Les clients pourraient vouloir voir toutes les options disponibles, mais cela va finalement les empêcher de prendre une décision.

Donc, lorsque vous mettez en place une page avec des options ou des prix, veillez à établir une stratégie et à en sélectionner quelques-unes. Par exemple, les menus plus courts des restaurants gagnent en popularité. Un excellent exemple est celui de Pretty Bird Chicken à SLC dans l’Utah.

C’est une bonne idée.

En n’ayant que quatre éléments sur le menu et une liste sélective d’accompagnements/extras, cette astuce de marketing psychologique laisse les clients se sentir plus comblés et heureux de leurs choix.

Les restaurants reconnaissent qu’en offrant trop de choix, il est difficile pour les dîneurs de faire un choix. Cela entraîne la confusion des dîneurs. Cela augmente également le temps de rotation des tables, car les dîneurs passent du temps supplémentaire à regarder les grands menus. Avec un menu plus court, il est plus facile pour les clients de se souvenir de la raison pour laquelle ils visitent un restaurant particulier.

Comme pour la restauration et la volonté des Millenials de choisir la qualité plutôt que la quantité, il sera important de montrer que vous vous spécialisez dans les produits et services de qualité en offrant moins. Moins, c’est parfois plus !

11. Le message émotionnel

À l’ère du numérique, l’émotion l’emporte généralement sur l’intellect (non, ce n’est pas une blague de Donald Trump).

L’une des règles les plus précieuses de la psychologie en matière de comportement des consommateurs est que les gens réagissent mieux aux appels émotionnels qu’aux appels intellectuels.

Un professeur de neurosciences à l’université de Californie du Sud, affirme que l’émotion fait partie intégrante du processus de décision : « …l’émotion est un ingrédient nécessaire à presque toutes les décisions. Lorsque nous sommes confrontés à une décision, les émotions issues d’expériences antérieures et connexes attribuent des valeurs aux options que nous envisageons. Ces émotions créent des préférences qui conduisent à notre décision. »

Donc, les sentiments ne sont pas que des intuitions, c’est la façon dont les gens traitent l’information ! En fait, l’article révèle que les campagnes publicitaires émotionnelles obtiennent des résultats près de deux fois supérieurs à ceux des publicités axées sur la rationalité.

Pourquoi ?

Il est plus persuasif de montrer aux consommateurs comment un produit ou un service peut bénéficier à leur vie de manière significative plutôt que de leur montrer une liste de caractéristiques. Ainsi, par exemple, Zooey Dechanel est une actrice à laquelle beaucoup de femmes modernes s’identifient et Apple lui a fait faire une publicité incroyablement mignonne mettant en scène l’application Siri du 4S.

Comme c’est relatable, non ? (Je veux dire que mettre de vraies chaussures est une lutte !).

Commander en soupe à la tomate, des PJS confortables, et danser les jours de pluie en ? Je pense que nous nous sentons tous un peu plus douillets et heureux en regardant cette publicité ! Apple voulait que les femmes sentent qu’elles pouvaient être elles-mêmes tout en utilisant ce produit et qu’elles peuvent rendre leur vie à la maison beaucoup plus facile, indépendante et confortable.

La publicité a été conçue pour les femmes.

Sur une note plus masculine, Old Spice fait un excellent travail de connexion « émotionnelle » avec son public masculin.

Réalistes, les hommes n’aiment pas tant que ça parler ou exprimer des émotions. Alors, comment pouvez-vous vous connecter émotionnellement avec un groupe démographique qui ne résonnera pas avec des fuzzies chaleureux ? Old Spice met en scène le plus viril des hommes, Terry Crews, qui vous crie dessus avec toute la rage qu’un homme excité peut avoir à propos de quelque chose, mais il est si excentrique qu’il élimine la gêne de l’émotion et fait rire les hommes. Les rires désamorcent leurs barrières émotionnelles pour se connecter et permettre à un message d’être reçu.

Par le fait qu’Old spice ne pousse pas ses produits dans ces publicités ridicules, cela donne envie aux hommes de soutenir quelque chose qu’ils ont apprécié.

Comme ces deux publicités, faites le lien entre les expériences et les sentiments que vos clients potentiels auront ! Lorsque nous comprenons que les émotions informent les décisions par le biais de leurs associations liées, il devient plus facile de voir comment vous pouvez utiliser cette information lors de la planification de votre stratégie marketing.

Il est important d’avoir une bonne compréhension des émotions.

Commencez par faire vos recherches. Quelles associations vont créer des émotions positives pour votre public démographique ? À l’inverse, qu’est-ce qu’ils n’aiment pas ou craignent ? Ensuite, construisez une campagne qui aide votre public unique à envisager comment votre produit ou service bénéficiera directement à sa vie sur un plan émotionnel.

Si vous pouvez établir une connexion émotionnelle, vous avez de l’or en marketing !

12. La communauté créée

Les gens veulent faire une différence dans le monde et beaucoup veulent faire partie d’une cause/communauté. Qu’il s’agisse d’une religion, d’une motion de changement social, d’une politique ou d’une famille, nous voulons tous appartenir.

En tant que spécialiste du marketing, il y a une astuce de marketing que nous pouvons utiliser à partir de cela!

Goldstein, Cialdini et Griskevicius ont mené une étude sur l’utilisation des normes sociales pour motiver la conservation de l’environnement dans les hôtels. Dans cette étude, ils ont essayé de déterminer quel type de message inciterait les clients d’un hôtel à réutiliser leurs serviettes. Ils ont utilisé trois variantes, paraphrasées ci-dessous :

  • Message standard : « aidez à sauver l’environnement »
  • 75% des clients de cet hôtel réutilisent leurs serviettes
  • 75% des clients de l’hôtel dans cette chambre réutilisent leurs serviettes

Les messages qui parlaient de participation et mentionnaient les actions des autres clients ont augmenté la réutilisation des serviettes de 10 à 15 %. Autre exemple, la campagne qui encourage les femmes de toutes tailles à se sentir bien dans leur peau, est un moteur important de revenus. Le mouvement a un impact positif sur la société tout en commercialisant simultanément la marque.

Ce phénomène où les gens ont tendance à considérer plus favorablement ceux qui leur ressemblent est appelé favoritisme de groupe ou troupeau social.

En somme, la meilleure façon de motiver vos clients à faire quelque chose est de dire que les clients font la même chose. C’est la même raison pour laquelle les gens n’ont pas tendance à s’exprimer en groupe, c’est une mentalité de groupe.

C’est la même chose.

Donc, par exemple, vous pouvez utiliser des témoignages de preuve sociale, mentionner des statistiques et des données que vous avez trouvées entre votre « public » ou même créer une communauté littérale avec des adhésions, etc.

Essayez de trouver un terrain d’entente et de dégager des similitudes entre vos clients car cela portera ses fruits dans votre contenu.

13. Le donner et le recevoir

Vous avez déjà été pris au dépourvu par un cadeau surprise à Noël alors que vous n’avez pas offert à cette personne un cadeau en retour ?

Je sais que ma mère préparait toujours chaque saison de Noël avec des ornements qu’elle pouvait rapidement échanger avec des stoppeurs de cadeaux aléatoires-bye. Maintenant, beaucoup d’entre vous ne sont peut-être pas comme ma mère, et se retrouveront alors les mains vides en disant à la personne : « Je n’ai rien pour toi. »

Ce malaise est le principe psychologique de la « réciprocité ».

La réciprocité est l’idée que nous voulons faire des choses agréables en retour lorsque les gens font des choses agréables pour nous. En 1974, un sociologue de l’université Brigham Young, Philip Kunz, a envoyé environ 600 cartes de Noël à des gens qu’il n’avait jamais rencontrés. À sa grande surprise et à son grand plaisir, environ 200 inconnus lui ont répondu.

Les cartes de vœux sont des cartes de Noël.

Que cela nous apprend-il ? En tant que peuple, nous nous sentons obligés de rendre aux autres ce qu’ils nous ont d’abord donné. Le don de cadeaux est un phénomène culturel dans le monde entier et apparent dans de nombreuses cultures.

Les cadeaux sont un phénomène culturel à part entière.

En tant qu’entreprise, vous pouvez monopoliser ce besoin impérieux de rendre en offrant aux clients un petit cadeau qui n’est pas subordonné à un achat. Il peut s’agir d’un échantillon gratuit que vous donnez lorsqu’un client entre pour la première fois dans la vitrine du magasin ou d’un code de réduction pop up pour la simple visite de votre site.

Les entreprises doivent faire preuve d’imagination et de créativité.

Soyez créatif avec vos cadeaux et assurez-vous qu’il s’agit d’un article qui sera utile à votre démographie.

14. Le pouvoir des trois

Si vous remarquez, les choses sont toujours meilleures en nombres impairs quand il s’agit de design, d’histoires ou de quoi que ce soit vraiment. Ma mère m’a toujours dit de faire les choses en 3, 5 ou 7 quand il s’agit de la plupart des choses.

Comme cette astuce visuelle, vous verrez souvent cet effet de trois dans les modèles de prix. Un point de prix est intentionnellement inclus pour vous inciter à choisir l’option la plus chère.

Dans le célèbre TED talk de Dan Airley, « Are we in control of our own decisions ? », il décrit une publicité de The Economist décrivant leurs dernières formules d’abonnement. Voici ce qu’ils proposaient :

  • Abonnement en ligne : 59 euros
  • Abonnement papier : 125 euros
  • Abonnement en ligne et imprimé : 125euros.

Il a décidé de mener sa propre étude auprès de 100 étudiants du MIT. Il leur a donné les formules de prix décrites ci-dessus et leur a demandé laquelle ils voudraient acheter. Lorsque les trois options étaient présentes, les étudiants ont choisi l’abonnement combiné – c’était la meilleure affaire, non ? Mais lorsqu’il a supprimé l’option  » inutile  » (l’abonnement papier à 125 euros), les étudiants ont préféré l’option la moins chère.

Il s’avère que l’option du milieu n’était pas si inutile après tout – elle a donné aux étudiants un cadre de référence pour savoir à quel point l’offre combinée était « bonne » et les a incités à payer davantage pour cette offre.

Donc, si vous cherchez à augmenter les conversions sur une page de destination avec deux options, vous pourriez ajouter une troisième. Cela pourrait aider à augmenter le taux de conversion de l’option que vous voudriez finalement que les gens prennent.

Contrôle de l’esprit engagé !

J’espère que vous avez trouvé certains de ces conseils de marketing psychologique utiles !

Bien sûr, cela ne fait qu’effleurer la surface.

Il s’agit là d’une bonne idée.

La psychologie est une ligne d’étude profonde et éternellement révélatrice. Et bien que je ne croie pas qu’il faille rendre les choses plus compliquées qu’elles ne doivent l’être, il y a un grand avantage à savoir non seulement ce que les gens font, mais aussi pourquoi ils le font.

Si vous utilisez la psychologie à votre avantage, il vous sera plus facile de vous assurer que votre marketing est efficace. Maintenant que vous avez ces trucs géniaux dans votre manche, assurez-vous d’utiliser vos pouvoirs pour le bien. Si vous voulez un peu plus d’aide avec des conseils de marketing, des tests et la meilleure façon d’élaborer votre contenu marketing vers votre public cible, faites-le moi savoir dans les commentaires !

Que pensez-vous ? Pensez-vous que la psychologie a une place dans le marketing ? Si oui, sur quels conseils de marketing psychologique pensez-vous que les entreprises devraient se concentrer ? Commentez ci-dessous, j’aimerais entendre vos pensées !

À Lire aussi
Marketing comportemental et ciblage

3 conseils rapides pour faire cliquer votre bannière publicitaire

Marketing comportemental et ciblage

Les raisons d'utiliser des tactiques de preuve sociale

Marketing comportemental et ciblage

3 façons d'augmenter le retour sur investissement de vos campagnes d'annonces dans les hôtels

Marketing comportemental et ciblage

Faites-vous ces erreurs dans le marketing numérique ?

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé des actualités du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.