SEM, référencement naturel, SEO

3 façons utiles d’extraire des données importantes avec l’outil de déclaration AdWords

déclaration AdWords

Vous êtes occupé. Probablement aussi follement occupé que Chewbacca essayant de réparer l’hyper drive avant que Dark Vador ne dépasse le Faucon Millenium. La dernière chose que vous voulez faire est de passer des heures à passer au crible les données de l’année dernière pour arriver à votre budget marketing et vos objectifs pour 2016.

Heureusement, l’outil de reporting AdWords de Google, relativement nouveau, fait en sorte que la réparation de votre hyperdrive – plus précisément, l’évaluation de vos données AdWords est une tâche relativement facile.

Maintenant, j’aime prendre tout un tas de données confuses et les simplifier/organiser d’une manière qui a clairement du sens, même pour les esprits non analytiques là-bas. Si vous l’utilisez correctement, l’outil de rapport AdWords rend cela un jeu d’enfant, alors regardons de plus près 3 façons utiles d’utiliser cet outil pour analyser les résultats de l’année dernière.

Au fait, si vous êtes nouveau dans l’outil de reporting AdWords et que vous souhaitez avoir un aperçu général de l’outil, consultez ce super billet que ma collègue Jenny a mis en place sur l’outil de reporting AdWords. Il vaut la peine d’être lu.

1. Fête du jour

Pour préparer votre stratégie de campagne AdWords 2016, il est préférable de vraiment creuser dans vos données 2015. Après tout, vous avez payé beaucoup d’argent pour ces informations – autant les utiliser !

Pour faire un rapport rapide Day Parting, créez un nouveau graphique à barres et triez vos données par « jour de la semaine », « clics convertis » et « coût/clic converti ». Définissez votre plage de dates pour couvrir l’ensemble de données le plus large et le plus pertinent possible.

Par exemple, si votre stratégie PPC a été assez cohérente tout au long, regardez toute l’année 2015. En revanche, si vous avez apporté des changements importants en cours d’année, regardez la fenêtre temporelle qui reflète le mieux votre stratégie actuelle.

Cette plage de dates doit également être la plus longue possible (en supposant que vos données soient encore pertinentes), car la loi des moyennes est vraiment importante dans l’évaluation des données. Plus vous avez de données, plus elle sera précise.

Au fait, voici une astuce rapide pour l’outil de rapport – la barre de recherche en haut à gauche est votre meilleur ami. Il y a BEAUCOUP de rapports différents que vous pouvez tirer avec cet outil et – plutôt que de faire défiler la page vers le bas – la barre de recherche vous permet de taper simplement ce que vous cherchez.

Voici un exemple de graphique que j’ai généré pour un client en utilisant cet outil. Le client disposait de bonnes données pour toute l’année 2015, de sorte que ma plage de dates couvre l’ensemble de l’année.

Comme vous pouvez le voir rapidement et facilement à l’aide de cet outil, le samedi et le dimanche sont les pires jours : faible volume et coût élevé/clics convertis.

Les données de l’année 2015 sont les mêmes que celles de l’année précédente.

Ce graphique soulève quelques questions importantes : Le CPL de 120 euros (comme c’est le cas dans cet exemple) est-il durable ? Devrais-je désactiver les annonces le samedi et le dimanche tous ensemble ou seulement sur quelques campagnes ou mots-clés ? Les conversions du week-end produisent-elles des ventes ?

Modifier la stratégie d’enchère ou de campagne en fonction des données de Day Parting peut être un excellent moyen d’améliorer l’efficacité des campagnes.

2. Partage de l’heure

Comme pour le Day Parting, vous pouvez également voir rapidement s’il y a des heures de la journée où vous générez un trafic important, mais ne parvenez pas à produire des conversions. Il suffit de remplacer « jour de la semaine » par « heure de la journée ».

Il est assez clair que je devrais probablement ne diffuser des publicités que de 8 heures du matin à peut-être 20 heures environ. Encore une fois, vous pouvez obtenir ces précieuses informations en quelques clics.

extraction données

3. Autres filtres

L’outil de reporting AdWords permet de trouver facilement des tendances dans vos données. Maintenant, dans ce post, nous avons seulement jeté un coup d’œil à la répartition par jour et par heure sur la base des clics convertis globaux et du coût/des clics convertis. Cependant, vous pouvez utiliser la même approche pour comparer de nombreuses autres métriques (position moyenne, coût, CTR pour en citer quelques-unes importantes) également.

Une autre façon intéressante d’examiner vos données est de filtrer par campagne spécifique. Dans les exemples précédents, nous avons regardé TOUTES les données de campagne pour 2015. C’est important.

Par exemple, nous avons vu que nous devrions probablement fermer toutes les publicités le samedi et le dimanche. Mais, en utilisant des filtres de campagne pour examiner ces mêmes données pour chaque campagne, j’ai pu identifier que seulement 3 des 6 campagnes avaient des performances super médiocres ces deux jours-là. Donc, au lieu d’arrêter toutes les campagnes le samedi et le dimanche, je n’ai arrêté que 3 des 6.

Je vous recommande également de jeter un œil au filtrage par appareil et par réseau. Vous pouvez souvent utiliser ces filtres pour trouver d’énormes opportunités (en particulier, faites attention aux partenaires de recherche – soit cela fonctionne super bien, soit c’est un trou noir pour votre budget).

Quoi qu’il en soit des filtres particuliers que vous utilisez, l’outil de reporting AdWords donne un moyen rapide et facile d’évaluer vos données. Il y a fort à parier que vous trouverez une perle d’opportunité cachée dans vos résultats !

Conclusion

Auparavant, obtenir ces données demandait beaucoup plus de travail. Vous deviez exporter toutes vos données vers Excel et exécuter un tableau croisé dynamique compliqué pour avoir une idée de ce qui se passe. Heureusement pour les emplois du temps chargés, ce genre de gestion des données n’est plus nécessaire. Quelques clics et filtres et AdWords vous donne un aperçu impressionnant des résultats de l’année dernière.

Si vous avez besoin d’aide pour travailler avec l’outil de reporting AdWords, faites-le-moi savoir ici où dans les commentaires ! Je serais heureux de vous aider à examiner vos données et à trouver comment améliorer votre publicité pour l’année prochaine.

Maintenant, c’est à votre tour.

Quelles sortes de filtres ou de rapports avez-vous trouvé particulièrement utiles dans l’outil de reporting d’AdWords ?

À Lire aussi
SEM, référencement naturel, SEO

Refonte de site web : quelles sont les étapes pour la réussir ?

SEM, référencement naturel, SEO

5 façons de devenir le James Bond du CRO

SEM, référencement naturel, SEO

Améliorer son positionnement sur les moteurs de recherche : zoom sur les tendances SEO

SEM, référencement naturel, SEO

Comment se mettre au top des SERP de Google : un guide pratique

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé des actualités du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *